Le Roman insupportable – Jean-Pierre Morel

LE ROMAN INSUPPORTABLE. L’INTERNATIONALE LITTÉRAIRE ET LA FRANCE (1920-1932) par Jean-Pierre Morel
Publié par Gallimard en 1986.

Cette étude, tirée de la thèse d’état de J.-P. Morel, est la première de cette envergure à analyser conjointement les liens entre la littérature et la politique culturelle soviétique de Moscou pendant la décennie 1920.
L’ « Internationale littéraire », fondée à Moscou seulement quelques années après la Révolution de 1917, pense la littérature comme une praxis participant à la lutte des classes. De nombreuses organisations (AEAR, UIER, John Reed Clubs) témoignent de l’internationalisation de cette lutte littéraire.
Jean-Pierre Morel illustre ces liens entre politique, histoire et littérature par le cas français, des impacts du congrès de Kharkov, de l’enquête de Monde de Barbusse sur la littérature prolétarienne, des liens entre les revues russes, allemandes et états-uniennes, sans oublier les tensions entre les différentes lignes politiques (Aragon, Barbusse, Breton…).
Cet ouvrage est indispensable pour toutes celles et ceux qui s’intéressent aux liens entre littérature et politique et aux écritures du travail de la première moitié du XXe siècle.

Lien vers le site de l’éditeur.


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Victoria Pleuchot (28 avril 2024). Le Roman insupportable – Jean-Pierre Morel. Littératures du travail. Consulté le 22 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/wkbt


Victoria Pleuchot

Docteure en littérature comparée.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search